Comment démarrer des processus à l’aide de services Web

Vous pouvez démarrer un processus via un appel de service Web, qui est effectué par une autre application. Cela est possible en utilisant le Connecteur de Services Web HEFLO.

Étape 1 – Inclure un initiateur par message

Avant d’ajouter l’initiateur, assurez-vous que la fonctionnalité d’automatisation est activée dans le processus. Allez dans l’onglet Propriétés et activez le commutateur « Processus exécutable ».

Pour instancier le processus, incluez un initiateur avec le déclencheur de message.

Web service initiator

  1. Dans l’éditeur de processus, localisez l’élément « Début » dans la boîte à outils BPMN.
  2. À l’intérieur de l’élément « Début », faites glisser l’élément appelé « Message » dans la zone de dessin ou la ligne d’eau du processus.
  3. Sélectionnez l’initiateur par message et accédez à l’onglet Propriétés, sur le côté droit.
  4. Dans le champ « Connecteur », sélectionnez « Service Web ».
  5. Terminez la modélisation du processus.

Étape 2 – Configurer la transmission des paramètres

Les paramètres sont des données fournies par le programme tiers et sont gérés dans votre processus. Voici comment déclencher la boîte de dialogue qui effectue cette configuration :

  1. Sélectionnez l’initiateur par message.
  2. Dans l’onglet Propriétés à droite, cliquez sur « Configurer le service Web ».
  3. Dans la boîte de dialogue de configuration du service Web, vous pouvez configurer le mappage des paramètres fournis par le service Web à un champ du processus. Si vous souhaitez afficher le contenu de ces champs, ajoutez simplement un formulaire et incluez-les sous forme de champs en lecture seule.

Configure web service connector

Répétez la procédure ci-dessous pour chaque paramètre fourni par le programme appelant.

  1. Cliquez sur « Ajouter un paramètre ».
  2. Sous « Nom du paramètre », entrez le nom fourni par le programme appelant dans le contenu JSON.
  3. Dans « Champ », sélectionnez un champ existant dans le processus.

Une fois la configuration du paramètre terminée, cliquez sur « Confirmer ». Ainsi, l’onglet des propriétés de l’initiateur est mis à jour et l’URL de test des services Web est affichée. Vous pouvez utiliser cette adresse pour effectuer des appels de test et générer des éléments de travail de test sans impact sur la base de données de production.

Étape 3 – Générer une clé API

La clé API est générée sur la page de Gestion de l’environnement. Suivez les étapes de la procédure de génération de clé API ou utilisez-en une existante.

Étape 4 – Tester

Pour effectuer des tests, vous pouvez utiliser une version test du programme appelant ou, à défaut, une application qui publie des requêtes HTTPS telles que Postman.

De plus, pour faciliter les tests, un bouton dans la boîte de dialogue de configuration appelé « Créer un corps JSON » permet de copier dans le presse-papiers un contenu JSON ayant la même structure que la configuration des paramètres.

Après avoir effectué tous les tests, sélectionnez à nouveau l’initiateur et obtenez l’URL de production dans l’onglet Propriétés. Mettez à jour le programme appelant définitif avec cette URL et publier l’automatisation. L’URL de production n’est pas valide pour le moment, mais vous pouvez l’obtenir et mettre à jour votre programme.

Étape 5 – Publier l’automatisation

Une fois tous les tests terminés, publiez le processus :

  1. Sélectionnez l’onglet Actions à droite de l’éditeur de processus.
  2. Cliquez sur « Publier l’automatisation ».

Une fois publié, le processus cesse d’afficher l’URL de test et affiche uniquement l’URL de production.

Assurez-vous que le programme appelant appelle l’URL de production, pas l’URL de test !

Voir également :

 

Was this article helpful?

Related Articles