Création de masques et d’expressions régulières pour un champ

Un masque définit le format du contenu à saisir dans un champ de texte.

Configuration d’un masque

Pour configurer un masque dans votre champ, accédez à votre processus dans l’éditeur de processus, sélectionnez l’élément d’entrée de données, puis cliquez sur l’icône de presse-papiers ou, dans les propriétés, sur « Configurer le formulaire ».

Dans la fenêtre « Modifier » qui s’ouvre, cliquez sur « Plus d’options » pour sélectionner le champ souhaité. Si vous n’avez pas encore de champ, vous pouvez en créer un en suivant les étapes de ce lien : Création de formulaires.

Remplissez le champ « Masque » avec le format d’entrée.

Voici quelques exemples de masques :

SIREN (France)000 000 000
NIF (France)00 00 000 000 000
Code postal (Brésil)00000-000
 NIF (Portugal)000000000
Code postal (Portugal)0000-000
 BI (Angola)999999999SS999

Un conseil lors de la création de vos propres masques :

  • La lettre S permet à l’utilisateur de ne saisir que des lettres [A-Za-z] ;
  • La lettre A permet à l’utilisateur de saisir des chiffres ou des lettres [A-Za-z0-9] ;
  • Les chiffres 0 et 9 permettent à l’utilisateur de ne saisir que des chiffres [0-9].

Le champ « Placeholder » sert à aider l’utilisateur à remplir le champ. Vous pouvez, par exemple, montrer comment le remplir ou expliquer sa fonction. Ce texte n’est visible que lorsque le champ est vide.

L’option « Masque inversé » fait en sorte que les valeurs entrées dans le champ commencent à remplir le masque de droite à gauche. Cela peut être utile dans les champs de téléphone, où vous pouvez entrer 8 ou 9 chiffres, ou des valeurs en espèces nécessitant la virgule et deux autres chiffres (200,00).

Validation par des expressions régulières

Pour valider si le contenu est conforme au masque, configurez une regex pour le champ « Expression régulière » et définissez le message à afficher si elle n’est pas satisfaite.

En savoir plus sur les expressions régulières :

Tester les Configurations

Vous pouvez maintenant valider vos configurations en ouvrant un test. Voir plus à : Comment effectuer des tests d’automatisation de processus.

Placeholder du champ « Code postal » dans un élément de travail.

Messages générés par des erreurs lors de la validation de regex. La validation se produit lorsque le curseur est supprimé du champ après son remplissage et également lorsque l’utilisateur tente de passer à l’activité de processus suivante.

 

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? Si vous avez des suggestions, veuillez vous inscrire et nous faire part de vos commentaires.

Was this article helpful?

Related Articles